Pour ceux que les mots régalent !

 

1.  Le plus long palindrome de la langue française est « ressasser »

On peut donc le dire dans les deux sens.

2.  « Squelette » est le seul mot masculin qui se finit en « ette ».


3.  « Institutionnalisation » est le plus long lipogramme en « e »

C’est-à-dire qu’il ne comporte aucun « e ».

4.  L’anagramme de « guérison » est « soigneur » !

5.  « Où » est le seul mot contenant un « u » avec un accent grave
Il a aussi une touche de clavier à lui tout seul !

6.  Le mot « simple » ne rime avec aucun autre mot.

Tout comme « triomphe », « quatorze », « quinze », « pauvre », « meurtre  , « monstre », « belge », « goinfre » ou « larve ».

7.  « Endolori » est l’anagramme de son antonyme « indolore », ce qui est paradoxal.


8.  « Délice », « amour » et « orgue » ont la particularité d’être de genre masculin et deviennent féminin à la forme plurielle

Toutefois, peu sont ceux qui acceptent l’amour au pluriel. C’est ainsi!

9.  « Oiseaux » est, avec 7 lettres, le plus long mot dont on ne prononce aucune des lettres : [o], [i], [s], [e], [a], [u], [x]

« Oiseau » est aussi le plus petit mot de langue française contenant toutes les voyelles.

Eh oui ! 

 

Cette entrée a été publiée dans Uncategorized le par .

A propos Christophe Vic

Christophe Vic. Comédien né en 1976. Formé au conservatoire de théâtre d’Avignon. Initié à la commedia dell Arte, la danse contemporaine, la danse-théâtre et le théâtre équestre. Depuis 2007, j’ai joué dans une trentaine de spectacles auprès de divers artistes (comédiens, musiciens, danseurs, cavaliers) au service de divers genres et auteurs (Feydeau, Aristophane, Queneau, Gélas, Fetat…). Lecteur régulier pour la radio, La Chartreuse de Villeneuve les Avignon et le Festival des voix de la méditerranée de Lodève. Je joue encore dans « Inconnu à cette adresse » de Kresmann Taylor, « Une bête sur La Lune » de R.Kalinoski, « A Montmartre, cette année là ! », comédie musicale de F.Brett et E.Breton, « Fragment d’une Vie errante » de Joël-Claude Meffre, « Voltaire Vs Rousseau » pour la Cie Labo T et « La Visite », de Victor Haïm. En tant qu’enseignant de théâtre, je mène et accompagne également de nombreux groupes dans des projets de scènes allant des plus jeunes aux seniors dans les cadre scolaire (Ecoles, Collèges, Lycées), associatifs (Spectacles chorales, grands amateurs, enfants en situation de handicap) ou de stages spécifiques.