Wagner, un compositeur visionnaire

 Wagner

Richard Wagner (1813-1883) est un compositeur Allemand de la période Romantique.  Il est autodidacte, étudie la musique seul jusqu’à ses 17 ans ou une ouverture d’opéra de sa composition est jouée au théâtre de Leipzig. Il devient alors étudiant en musique à l’Université de Leipzig ou il suit les cours de composition et de contrepoint. Apres une longue vie de musique et d’écriture, il meurt d’une crise cardiaque le 24 février 1883.

Il a une place très importante dans l’histoire de la musique occidentale notamment pour ses opéras dont il écrit la musique et les livrets lui-même. Quelques opéras de Wagner : Le vaisseau Fantôme (1943), Tannhäuser (1845), Lohengrin (1850).  Un de ses plus connus, Tristan et Iseult (1865), sera considéré comme un point de départ des avancées et des changements que la musique connaitra au XXe siècle. Innovateur, il bouscule les règles, les traditions de l’époque pour aller doucement vers, comme il le disait lui-même, «  un art total » : spectacles complets, mélodies riches et continues et emploi du leitmotiv (phrase ou formule qui revient souvent)…

tristan et Isolde

Tristan et Isolde de Rogelio de Gusquiza (1845-1915)

Richard Wagner à son époque crée le scandale comme l’enthousiasme : il apporte au monde une nouvelle couleur musicale qui suscite des avis partagés et souvent enflammés de la part de ses contemporains. Pourtant, ce fut un visionnaire : ses idées nouvelles et avant-gardistes ont eu une influence déterminante sur l’évolution de la musique, et ce des le milieu de sa vie !

D’abord très joué et écouté au XXe siècle (notamment pendant la période nazie, durant laquelle le gouvernement censurait certaines musiques pour en faire dominer d’autres) il est aujourd’hui très apprécié, et certaines de ses compositions sont même utilisées dans des films ! (on retiendra la chevauchée  des Walkyries, jouée par exemple dans Apocalypse Now. Le film Excalibur (1981) contient également beaucoup de morceaux de Wagner).

Quand on s’intéresse de plus prés à ce compositeur, on se laisse emporter par la sonorité dramatique de ses œuvres, le torrent de couleurs et de nuances qu’il nous offre, souvent grâce à une utilisation majestueuse de l’orchestre, qui fait soulever les cœurs et nous fait frissonner !

Quelques œuvres :

 

Mélissa Ollinger

 

 

 

 

Laisser un commentaire